Les AMIs à Londres #2

Note: Ce compte-rendu aurais dû être mis en ligne aux alentours de mi-septembre 2012 lors du voyage des AMIs à Londres pour un échange culturel organisé par les Radicaux libres. différentes raisons dépendantes de notre volonté ont repoussées la mise en ligne à plus de 4 ans après. J’espère que vous saurez apprécier ce voyage dans le temps !

Pour lire la première partie du compte-rendu c’est ici: http://www.amiribozine.com/news/les-amis-a-londres-1/

Mardi.

English BreakfastOn va tout d’abord corriger l’article d’avant car le mardi matin on a absolument pas eu de « English Breakfast » mais un témoignage supplémentaire que la nourriture anglaise est tout sauf bonne. Confiture d’orange, jus d’orange Exomuc et café en poudre. Mais sinon c’est sympa quand même car ya des Rice Krispies qu’on a plus en France (en fait en les mangeant, Waltch a trouvé le pourquoi du comment de leur disparition du marché agro-alimentaire Français, c’est juste pas bon du tout !) donc en conclusion, le continental breakfast confectionné par les Britons n’est pas bon.

La table du déjeuner se transforme rapidement en « Think Tank » pour préparer la journée du lendemain. On fait des petits Mickeys, des Titeufs devant les yeux émerveillés des Radicaux Libres qui eux se perdent dans les demandes de subvensions, les factures et tutti quanti de l’administration d’une association. En plus la connexion Wi-Fi est pas top donc ils sont un peu colère par moment. Nous, on s’en fout pas mal car on est venu avec seulement le Ipad LidL de Novy qui marche pas très bien partout.

Après des heures de boulot (deux ça fait des heures !) On se décide à ranger un peu la table et partir vers le centre faire les touristes. On prend les transports en commun, on pique-nique dans un petit parc sympa avant de se la donner dans le British Museum. Là, tout le monde prend un peu sa claque vu l’impressionnante collection proposée. Il y en a pour tous les goûts et on se sépare, on voyage, on jubile aussi. Bref on est content quoi, on va pas faire un dessin (private joke de dessinateur 🙂 !! ) En sortant, on prend le métro direction Camden pour voir le fameux marché couvert bouré de truc trop hype, de Hipsters, de t-shirt cools et donc de plein de gens cools. Pour moi, c’est tous des baba-cool donc Flo/Mk va chez un disquaire acheter un vinyl de Hardcore Punk pour se détendre.

CamdenOn se retrouve après pour aller boire une bière au Pub, pour manger des Falafel, retourner boire des bières au Pub où il y a une scène-ouverte de jeunes artistes. Soit-disant que les shorts de Sport sont pas les bienvenus dans Pub car c’est les vêtements des bagarreurs. On décide donc de se battre avec l’ensemble des clients, d’assommer le videur et d’aller écouter Big-Ben nous sonnait les 12 coups de minuit. En fait la bagarre d’avant est fausse et Big-Ben c’est un peu surfait. Le carillon ne vaut pas le petit Quinquin du beffroi de Lille. Nuit de repos vraiment vrai avec une baston dans la rue en dessous de nos fenêtres et les ambulances qui ne sont pas loin nous apporte une Niak d’enfer pour le lendemain

Mercredi.

Le grand jour, on travaille à fond pour préparer la fresque, on est super bon et efficace ce qui fait que c’est top facile donc en 7 minutes on regarde les jeux Paralympiques à la télé et on supporte la France. On file ensuite se pique-niquer dans Hyde-Park et faire un tour dans Soho.

Le temps passe bien vite qu’on rentre un peu tard à l’auberge, on court comme des fous à travers les transports en commun et on traverse l’intégralité de Londres pour aller à la Jamboree sur Cable Street du côté de Stapney. Endroit bien branché, ambiance chaleureuse. On se croirait un peu dans une brocante, on lit quelques bouquins sur le SEXE, le Rock avant de se voir donner un petit défi. La fresque se fera à plat sur une table en chêne. Bien madame et c’est parti. Comme on est arrivé en retard on commence assez vite. Nouvelle contrainte et comme c’est pendant un concert bah on éteint les lumières. Donc à plat dans le noir et il fait un peu chaud. Bière, cidre, sandwich triangle (encore mais j’en ai pas encore parlé, Miam). La fresque se termine avec la fin du concert qui a été plus court que ne l’attende l’ensemble des RL et des A.M.I s donc pile-poil et impeccable de cheval.
On nettoie le matos et on se questionne sur les horaires de train de banlieue donc on rentre rapidement au Pub de l’Auberge pour boi.. non, faire un compte-rendu de la soirée et dormir un peu quand même car les journées sont bien longues.

Jeudi.

Youpi, la France est à l’honneur car une famille anglaise s’est faite massacrer à Chevaline (ils ont bien choisi la ville nan?) Donc là, la tension monte rapidement dans le Pub de l’auberge entre nous français et les autochtones. On se bat encore et on gagne à fond. Bon ok, c’est encore faux. On travaille comme d’habitude, on fait des croquis, les RL font de la gestion-compta appliqué aux associations. On lit le journal local (à savoir Métro en rosbeef) et on en apprend de belle sur une histoire d’esclavage sexuel à Melun pour emprunter une voiture. Bref, vive la France ce jeudi matin. On file en suite au Pub se manger un BIg-Burger, boire une grosse bière pour faire local et ne pas montrer notre French-Class. Après un bilan oral du séjour, des atouts, des erreurs, des plus et des moins, le quartier-libre est déclaré. Les AMIs comme des Geeks filent voir les magasins de BD dans Londres et les RL vont aux Put… tiens non je ne sais pas ce qu’ils ont fait mais ils ont bu je sais. On resort aussi le soir pour aller manger autour de Covent-Garden. En gros on se fait escroquer par une pizzeria de merde qui s’appelle le CAFE MODE sur Drury Lane ! Fuyez cette endroit, vraiment ! Bref après avoir digéré le vent qu’on a mangé dans notre maigre plate, balade digestive dans Soho et ses hommes qui aguichent Novy. On rentrera à l’auberge boire des bières au Pub car Novy est traumatisé.

Vendredi.

Heureusement que Novy va manger un super English Breakfast végétarien avec Flo/MK au pub plus haut sur la rue pendant que les autres mangent un petit déjeuner Biélorusse à l’auberge. Il n’y a plus rien à manger, c’est vendredi….10h on décolle vers la station de Bus, on s’enregistre, on monte, on embête le chauffeur et donc on se bat encore. On roule, on freine, on prend le bateau, Les AMIs décident de descendre à calais pour prendre un train plutôt que d’aller jusque Paris et reprendre un train pour Lille. Je les suis donc. Après une course sans fin jusqu’à la gare pour attraper le train de 19h06, on boit beaucoup d’eau et les AMIs se quittent à Lille Flandres bien heureux de leur voyage et surtout de pas être aller en bus jusque Paris.

Moi je continue ma soirée dans les bars de Lille.

Bisous

Kawaii le reporter

Compte-rendu Le Rendez-Vous Des Bulles 2016

rendez-vous-des-bulles-2016-saint-amand-les-eauxEncore un gros week-end de passé pour les AMIs, en effet samedi et dimanche a eu lieu le festival BD Le Rendez-Vous des Bulles à la Médiathèque des Encres de Saint-Amand-les-Eaux. En plus cette année grosse édition vu que c’était le 10ème anniversaire, le même âge que le Ribozine d’ailleurs. Cette coïncidence ne pouvait qu’être annonciatrice d’un bon moment !

Jour #1

Et ça n’a pas loupé, le samedi étaient présents Novy, Flo/MK et Matendouce. À notre surprise générale nous sommes arrivés en avance, chose assez rare pour être relevée ! Le stand rapidement installé (on est rodés), il est temps de remplir notre jauge à caféine et en gâteaux en tout genre. On retrouve les potes du Comptoir des bulles (les libraires du festival) avec Éric et Bastien, on retrouve aussi Rod qui présente son Mal de mère, Morgan the slug qui bave un peu mais qui propose son Rescue the princess sans oublier Flup, l’as du micro qui animera le salon de sa voix enchanteresse tout en évitant les perturbations du vilain Novy. Pour la toute première fois nous avons fait la rencontre de Big Zim, nouvel auteur du Ribozine avec qui le courant est tout de suite bien passé à tel point qu’il a fini très rapidement à nos côtés sur le stand comme ça avait toujours été ainsi.

Sinon tout le samedi s’est déroulé parfaitement, avec du monde intéressé par le tout nouveau Ribozine 19 sur le thème du voyage, la meilleure vente du week-end d’ailleurs. Régulièrement notre jauge à caféine était ré-alimentée par l’équipe du salon (encore merci à vous) et la faim calmée par bien des sucreries. Ceci a été vital pour le chantier fil-rouge du week-end entre deux dédicaces: l’assemblage des nouveaux tirages de Tantan et Malou et des mini-récits des 23h de la BD. Bref entre agrafage, découpe, pliage et arrondissement des bords la journée fût bien remplie. Pour le retour, Sluggy s’est joint à nous.

Jour #2

Ce coup-ci on échange Flo/MK avec Tyst, on passe chercher Morgan the slug et retour à Saint-Amand pour un dimanche sous le signe de la BD ! Encore une fois on arrive en avance, (ça va devenir une habitude) on s’installe à un nouvel emplacement encore mieux et Sluggy en profite pour lâcher l’Atelier 24 et Cage d’escalier afin de nous rejoindre au chaud.

Restauré bien comme il faut, cette journée sera, à l’instar de la veille, riche en rencontres et en dédicaces, notamment avec de généreuses tintinophiles. Quelques moments perturbants avec la souris géante Géronimo Stilton à son stand face à nous, “mais où regarde-t’il ?!”.

Assez rapidement la journée se termine, on n’a pas vraiment vu le temps passer, c’est ça quand un festival se passe bien. Il est temps de repartir, Novy en profite pour se faire remplir des Tupperwares remplis des restes du repas des auteurs du midi, les derniers au revoir se terminent et rendez-vous au Rendez-Vous des Bulles dans 2 ans on espère !

Encore merci à Isabelle, Flup et toute l’équipe de la Médiathèque des Encres pour leur super accueil !

Compte-rendu Opale BD 2016

festival-opale-bd-20-2016Tout fraichement revenus du 20ème festival Opale BD à Coquelles il est temps de faire le compte-rendu de notre come-back en Côte d’Opale. En effet nous n’avions pas pu être présents à la dernière édition et comme c’est bi-annuel, notre dernière participation remonte à 4 ans !

– JOUR #1 –

Une fois embarqué en Kangoo, Novy le pilote, Waltch et Matendouce parcourent 130 Km pour arriver dans la contrée venteuse où se déroule la manifestation. Avec grand plaisir nous retrouvons maître Marmin, Merlin de Gotthingem et l’équipe d’Opale BD qui nous accueillent avec un bon café et un grand sourire. Le ton est donné, ce salon va ête cool !

À peu près à l’heure, nous montons rapidement le (grand) stand et prêts à en découdre avec le public, nous attendons le chaland. Là nous retrouvons ce cher Francis et ses pirates pour qui nous nous cassons bien la binette afin de lui faire quelque chose de bien.

Ensuite vient l’heure de la conférence des Auteurs Numériques Hervé et Fred qui présentent leur gros projet Turbomédia avec la création d’un logiciel dédié. Belle prestation claire et précise, on a tous envie de s’y mettre maintenant !

La reste de la journée du samedi se passera sans encombre, pas mal de sympathiques rencontres dont les retrouvailles avec François Duprat qu’on n’avait pas vu depuis un moment ainsi que notre fidèle Liroy toujours aussi beau.

La journée se finissant doucement, nous partons manger et dormir à Wimereux où nous retrouvons Liroy et sa douce pour un Welsh collectif et endiablé avant de partir ronfler face à la mer.

opale-bd-20-2016-13

– JOUR #2 –

Dur réveil, dormir face à la mer ça caille un peu. Une fois apprêtés, retour au salon carrément à la bourre pour cause de petit-déjeuner tardif de l’ours de l’équipe. Peu après le retour au salon il est temps d’aller chercher Virginie Vidal qui nous rejoint pour la journée. Après s’être trompés de gare ça y est l’équipe est au complet et nous voyons passer encore plus de monde que la veille et c’est super. Pas trop le temps de chômer, nous enchainons dessins et dédicaces tout en discutant avec les gens, que du positif. Liroy et sa douce sont de retour mais accompagnés cette fois de leur chien cosplay du Franck de Men in Black. Nous retrouvons même Kévin Baras, ancien du fanzine 2016 avec son nouveau zine l’Arlésienne !

Tout doucement il est temps de partir, plus tôt que l’horaire de fin du festival car nous avons pas mal de route à faire mais avec l’envie ferme de revenir dans 2 ans.

Merci encore à Opale BD pour l’invitation et le bon accueil ainsi qu’aux bénévoles pour leur bon travail.

Mention spéciale au repas du midi proposé par les organisateurs, pas de sandwich ni de buffet froid mais un bon gros couscous le samedi et une bonne carbonnade flamande le dimanche. Exactement ce qu’il nous fallait pour tenir bon la barre et bon le vent !

– Virginie nous a fait un super petit compte-rendu en BD ! –

compte_rendu_coquelles

– Les photos –

Compte-rendu Festival du livre de Nieppe

festival-livre-nieppe-2015-afficheLe 4 octobre 2015 le Ribozine était présent en masse au Festival du livre de Nieppe. Représenté par Tyst, Novy, Waltch, Virginie Vidal et Matendouce, l’honneur des AMIs a été chèrement défendu face à une armée des visiteurs rameutés par Mig (avec qui Waltch a bossé sur Dofus Pets). Virginie présentait pour la première fois au public son nouveau livre Le manoir hanté avec un franc succès.

Quand à nous, il a fallu cacher le coquin Ribozine 18 pour ne pas gêner le public très jeune tout en présentant notre série de mini-récits, à savoir la version imprimée de 10 histoires tirées des 23h de la BD de nos auteurs maison, vendus au prix imbattable de 1 euro. Ça a plutôt bien marché d’ailleurs.

Pour ce qui est du festival en lui-même nous avons été accueillis chaleureusement et avons subi l’assaut d’une carbonnade flamande revigorante au midi. Bref un bien bon moment sur Nieppe. On reviendra !

Fresque « Détour vers le futur »

2015-09-26 17.13.20Retour en image sur la fresque réalisée le 26 septembre à la médiathèque Les Encres de Saint-Amand-les-Eaux sur le thème de la science fiction dans la cadre de la manifestation “Détour vers le futur”.

Waltch, Tyst, Novy et Matendouce ont bravé le beau temps pour la peindre. Entre cafés et frites tout s’est bien déroulé, au final la fresque a été découpée en 3 panneaux et installée derrière la vitre de la devanture.

Encore merci à Isabelle et à l’équipe de la médiathèque pour ce super accueil et les petites attentions !

Un Work in progress de la fresque sur Vine:

Les photos pour en avoir plein les yeux: